Vidéophonie et domotique: des technologies de plus en plus accessibles

Vidéophonie et domotique: des technologies de plus en plus accessibles

BLOGPOST Les avancées technologiques réalisées ces dernières années ont rendu la vidéophonie (ou visiophonie) et la domotique accessibles à pratiquement tous les détenteurs d’un smartphone. Dans cet article, nous passons en revue les dernières innovations et adaptations en la matière.

Mercredi 4 juillet 2018 — Vidéophonie : des installations de plus en plus simples

Autrefois, l’installation d’un vidéophone nécessitait un câblage spécial comprenant de nombreux conducteurs. Les installateurs utilisaient habituellement un câble standard UTP cat-5E à huit conducteurs. Comme la plupart des habitations ne possédaient pas ce type de câble, il fallait souvent effectuer des découpes et casser, ce qui rendait l’installation d’un système de vidéophonie compliquée et onéreuse. La majorité des systèmes actuels ne nécessite pas plus de deux conducteurs et se connecte aisément à la plupart des sonnettes classiques. Qu’il s’agisse d’installations simples ou complexes, ce progrès est synonyme de gain de temps et d’argent substantiel.

 

Le smartphone moins cher que les anciens appareils intérieurs 

En matière de vidéophonie, on constate à la fois une diminution du prix du matériel et de l’installation. Alors qu’auparavant, on avait besoin d’un appareil intérieur cher et encombrant, un smartphone fait désormais l’affaire. Grâce à la vidéophonie connectée, vous pouvez dorénavant répondre aux appels de votre vidéophone depuis votre smartphone, et ce où que vous vous trouviez.

Cette technologie implique de nombreuses fonctionnalités innovantes. Si, par exemple, un livreur se présente à votre domicile en votre absence, vous pouvez lui indiquer à distance l’endroit où déposer le colis. Mais vous pouvez également coupler une serrure intelligente à votre installation, ce qui vous permet d’ouvrir votre porte à distance, où que vous soyez. Cette fonctionnalité est notamment très pratique dans le cas où un membre de votre famille a oublié sa clef.

Il existe des systèmes de vidéophonie capables de détecter la présence d’une personne avant même qu’elle ait sonné, ce qui engendre un surcroît de sécurité.

 

Domotique : sans fil et extensible

La domotique moderne est devenue plus modulable. Grâce à la technologie sans fil, plus aucun précâblage n’est requis pour actionner vos appareils. Aujourd’hui, l’intégration de la domotique dans une habitation existante est plus simple et moins onéreuse. De plus, le système demeure extensible à volonté. À l’instar de la vidéophonie, le smartphone s’est substitué aux panneaux de commandes traditionnels qui, de surcroît, étaient très onéreux. Il existe même des systèmes intelligents à commande vocale, tels que Google Home ou Amazon Alexa.

 

Au début, ne voyez pas trop grand

En matière de domotique, n’hésitez pas à commencer petit, quitte à étendre l’installation par la suite. Vous pouvez par exemple débuter par des ampoules ou un thermostat intelligents et compléter l’installation progressivement, en fonction de votre budget. Au cours des années à venir, on assistera assurément à l’émergence de nouvelles applications intéressantes. Nous pensons notamment aux caméras intelligentes qui permettent de dialoguer à distance ou aux détecteurs intelligents capables de mesurer les concentrations de CO de votre habitation.

Il existe des systèmes très intéressants qui intègrent différentes applications et permettent de déclencher simultanément plusieurs commandes ou actions et de mettre en œuvre un scénario. Prenons l’exemple du scénario « soirée cinéma » : votre porte d’entrée se verrouille, le thermostat se règle sur 22°C, toutes les lampes s’éteignent, sauf la lumière d’ambiance, et le système d’alarme enclenche la fonctionnalité « présent au domicile ».