Agression dans la santé publique

BLOGPOST - On entend régulièrement parler d’agressions dans le secteur de la santé sur des médecins, des infirmières, le personnel des urgences ou encore lors de soins à domicile. Ce sont des professions confrontées à un patient ou à un visiteur mécontent. Près de 85% des médecins ont été confrontés à un patient agressif au cours de leur carrière. La forme d'agression la plus courante est l'agression verbale (77%): abus et/ou insultes, menaces à l’encontre de l‘intégrité physique. Cette tendance devrait s’accentuer avec l’augmentation du nombre de femmes médecins, le groupe le plus vulnérable.

Mardi 11 septembre 2018 —  

 

Quel est le problème et comment pouvons-nous y remédier ? Nous laissons la parole à Gerlinde Beerens, une généraliste de Huizingen.

 

Dans quelle mesure expérimentez-vous cela dans la pratique ?

Beerens : « Les patients se montrent plus exigeants. En outre, ils attendent parfois plus que ce que le médecin peut leur offrir en termes de prescription, de demandes d’examens, ... Bien entendu, les médecins doivent respecter certains engagements. Généralement, les patients se limitent aux menaces. Jusqu’à présent, j’ai le plus souvent été confrontée à des cris, des insultes ou à des patients qui frappent le mobilier. L’utilisation de drogues ou l’ivresse poussent les personnes à franchir plus rapidement la frontière du comportement agressif. »

 

Que peut-on faire pour se défendre soi-même contre une agression ?

Beerens : « Adapter l’aménagement et l’infrastructure peut vraiment faire toute la différence. En effet, il est important de bien positionner son bureau et la table d’examen par rapport à la porte, notamment pour permettre plusieurs issues de secours dans le cabinet médical. Il faut également pourvoir celui-ci de systèmes de sécurité comme des alarmes, des caméras et des boutons d’alerte. Je pense qu'il est aussi très utile d’organiser des formations. La sensibilisation est importante. D’ailleurs, notre cercle de médecins organisera prochainement une formation continue concernant l’agressivité et l’autodéfense. »

 


Êtes-vous intéressé(e) par une formation sur l'agression dans le secteur de la santé ? Contactez Myrthe.Rombauts@securitas.be pour plus d'informations.